Un arbre ça vous campe un homme sur son quant-à-soi, en forêt, parmi ses collègues,

et dans la densité cataloguée de ses occupations fraternelles. Et les arbres d'une forêt voient,

de derrière les branches de leurs lunettes. Depuis qu'on a banni la Basse-Loire, la Loire pro-

fonde se situe dans le Forez, dans l'Astrée (ou même l'astragale, cette clef sans serrure qui

vous enferme entre tibia et péroné, entre Arras et Péronne). Et la main, qui de soif soulevait

une langue chargée en objections—l'annulaire nubile, le médius pouvant porter sur le bout

de l'ongle un bœuf Stroganoff sur pied. Et vous, lecteur, qui regardez par-dessus mes lunet-

tes dans la dorsale ambiante, le marasme jugulé, le chant du frein fricotant avec le sabot, le

curaçao soustrait aux mains des gabelous, et fleurant bon le carton hygiénique, la fourme

d'Ambert, Les viaducs de Seine-et-Oise, et le Pompon de Pompounet. Ca sentait la menthe

crépue et L'Amante de Duras qui pour vos beaux yeux devint vindicative dans ses roulés-

boulés journalistiques. Elle s'aboucha avec le quart de ce qu'elle voyait dans le rétroviseur

de son Camion pendant la Marche-arrière de Radetsky, risquant de faire radoter l'histoire, de

faire bégayer le chicungunya, devenu féroce, à force d'etre tigré, omnitrépidant sur son tré-

pied de sorcière. Et encore celui qui nous écrit de Basse-Terre et de Kuala Lumpur avec le

même stylo, la plume ayant ce grincement crayeux caractéristique d'un lointain ancêtre bâ-

ton de craie d'ardoise qui, dans une note jointe montrait toute sa capacité de synthèse benoî-

tement coulée dans un style impeccable battant pavillon neuf et monnaie sonnante.

Nous sommes enfants d'une même marelle où les cases se repoussent adroitement

jusqu'au ciel porté à bout de bras par un Dieu qui n'en peut mais. Mais ce bras qui recèle

et décèle à la fois une colombe doit avoir à voir avec le Saint-Esprit. Et l'on sent dans la

douceur un synclinal coronarien, une ruade de puce, une contingence constante de vent

bleuté, sentant la paupiette de veau et le céleri rémoulade à la fois. Mais voir, ce qui s'apel-

le regarder des bésicles de sans-culotte non pas sur le nez, mais sur les fesses, la raie à

droite, le trou par lequel nous sommes sensé voir—monoculaire.

Pour ceux qui espèrent trouver un job dans la Bible, il leur faudra se contenter d'être

scribe à Yatrib, porcher du roi Salomon, vierge dans le lit de David, poussière dans l'oeil

de Caïn, etc. Et, que ceux qui se ressourcent en eau en Judée et Samarie, Juda (ou Judo)

et Israël se retrouvent dans la Mer de Judée, le Lac de Tibériade, ou, qui sait ? La pénul-

tième de l'enfant d'une nuit d'Idumée—la Mer Morte.